ECHO illustré

15.08.2015 Catherine Cattin
Il met en couleur le passé des familles

Rien ne part de chez moi sans être contrôlé. Au moindre doute, je vérifie»: Claude-Georges Brülhart, le dernier héraldiste de Suisse romande, aime le travail soi- gné et réalisé avec minutie. Quitte à sortir de son minuscule atelier maga- sin de Vuisternens-en-Ogoz, à une quinzaine de kilomètres de Fribourg.

La Liberté

21.01.2016 Anne Rey-Mermet
Vuisternens-en-Ogoz • Claude-Georges Brülhart est le dernier peintre héraldiste de Suisse romande. Rencontre avec cet érudit pointilleux qui donne un emblème aux familles.

«Et vous, c’est comment votre nom?» Impossible d’entrer chez Claude-Georges Brülhart sans révéler son identité complète. Ce n’est pas que l’homme soit trop curieux, il s’agit plutôt d’une déformation professionnelle, conséquence de son «métier-passion» comme il l’appelle, exercé depuis près de 60 ans. Claude-Georges Brülhart est le dernier peintre héraldiste de Suisse romande à travailler entièrement à la main, une «passion-métier» a-t-on envie de dire tant le travail semble chevillé au bonhomme. A peine le visiteur a-t-il pénétré dans son studio exigu de Vuisternens-en-Ogoz que le remuant septuagénaire fouille déjà ses armoriaux et empile les répertoires pour dénicher le blason de sa famille.

NE PAS suivre ce lien ou vous serez banni du site!